ACCUEIL  
PRESENTATION
NOS EGLISES
VIE SACRAMENTELLE
VIE PAROISSIALE
LES MOUVEMENTS DE L'EGLISE
PRIERES


Nos liens
Plan du site
Télécharger Acrobat Reader
Rechercher avec GooGle
Diocèse de Pontoise
Eglise catholique de France
Site ville de Beaumont
Site ville de Mours
Site ville de Nointel
Site ville de Presles
Site Chanoine régulier de St Augustin
Site Pax Christi
Site Doyenné Beaumont
Site paroisse Isle-Adam "3Clochers"
Site CCFD
PRESENTATION / Edito

VOUS TOUS SOYEZ LES BIENVENUS

Il s'adresse à Tous.

 

Habitants de Beaumont, Mours,

Nointel et Presles,

 
nous sommes heureux de vous accueillir sur ce site et nous vous en souhaitons une excellente visite.

 

 Il vous aidera à trouver des renseignements sur l'Ensemble paroissial, ainsi que des informations qui pourront vous être utiles.

Nous espérons vous intéresser par les différentes rubriques et surtout que vous prendrez au moins autant de plaisir à les parcourir que nous ont avons à les remplir.

Transmettez nous votre avis sur les rubriques existantes et celle qui vous manque!


 Fête de la Sainte Trinité

Je lis sur "Prions en Eglise"

"Notre Dieu est Père, Fils et Esprit... de l'un à l'autre circulent l'amour, la confiance, et la vie. Nous sommes invités à prendre part au mouvement qu'ils nous proposent. Faisons circuler l'amour dans toutes nos relations !"

Quelle est donc pour nous la plus belle expérience humaine de cette circulation d'amour entre les trois personnes divines ? C'est MARIE, en consentant à la maternité de JESUS, le Fils, par la puissance de l’Esprit Saint.

Et ainsi MARIE est devenue notre mère à tous, vers laquelle tant de personnes se tournent, prient et supplient devant les difficultés ou grandes épreuves de leur vie actuelle.

En ce jour, où nous fêtons nos propres mères, et en cette fin de mois de Marie, confions-nous à celle qui cristallise tout l'amour, tous les sourires de nos mères en méditant cette prière:

"Sainte Marie, Mère de Dieu, gardez-moi un cœur d'enfant, pur et transparent comme une source.

Obtenez-moi un cœur simple, qui ne savoure pas les tristesses. Un coeur magnifique à se donner, tendre à la compassion, un cœur fidèle et généreux, qui n'oublie aucun bien et ne tienne rancune d'aucun mal.

Faites-moi un cœur doux et humble, aimant sans demander de retour, joyeux de s'effacer dans un autre cœur, devant votre divin Fils....."

(Prière du Père de Grandmaison)

MJW

 

 

 


 

LA MESSE EN QUELQUES MOTS 

La messe paraît compliquée. Certains n'y voient qu'une succession de rites, des paroles et de chants. Quelle est la cohérence de tout cela ? Qu'est-ce qui en fait l'unité ? La réponse est dans les paroles du Christ et de la liturgie.

Pour instruire les chrétiens de Corinthe, l'apôtre Paul a présenté en quelques lignes ce qu'il appelait "le Repas du Seigneur" (1 Corinthiens 11, 20). Par son propos, il démontre à l'évidence que la messe peut être expliquée en quelques mots et il en fait découvrir la cohérence. Il tient d'abord à rappeler que son témoignage repose sur la tradition qu'il a lui-même reçue. Cette tradition nous est parvenue à la fois par les écrits du Nouveau Testament et par la pratique des Églises, transmise de génération en génération depuis les origines.

Trois mots pour définir la messe.

On peut présenter ou résumer la messe en trois mots, à savoir par ses dénominations les plus anciennes, et qui sont les suivantes : Repas du Seigneur, Fraction du pain et Eucharistie. Ces trois expressions disent l'essentiel de la messe et en même temps sa particularité. La dénomination à laquelle recourt l'apôtre Paul, à savoir "le Repas du Seigneur", définit le genre de réunion qu'est la messe ; un repas, donc, et un repas organisé par le Christ. Or, cette expression est dite à chaque messe, au moment de la communion : "Heureux les invités au repas du Seigneur". Elle signifie explicitement que la messe est le repas du Seigneur. Le mot "repas" est inscrit dans les prières eucharistiques et dans d'autres prières de la messe : "Donne-nous dans ce repas ton Esprit Saint" (réconciliation 2). Il en est de même pour d'autres termes du même langage : "Comme tu nous rassembles ici autour de la table de ton Christ…" (Réconciliation 2), "Quand nous mangeons ce pain et buvons à cette coupe". Ces dernières paroles, qui introduisent un des chants d'anamnèse, nous viennent précisément de l'apôtre Paul, dans la même Epître aux Corinthiens (1Co 11, 26).

Un repas de communication

L'expression "Repas du Seigneur" place la messe dans la longue série des repas que Dieu a offerts à son peuple, une pratique que Jésus a reprise à son compte. Jésus a été invité à divers repas : à Cana (Jean 2,1-12), chez le pharisien Simon (avec l'épisode de la pécheresse, Luc 7, 36-50), chez Zachée (Luc 19, 5-10), chez Lazare, Marthe et Marie (Jean 12, 1-2), etc. Mais Jésus lui-même a organisé des repas et y a invité des convives : sur la montagne ou dans le désert (Marc 6,30-44, etc.), à la dernière Cène (Marc 14, 17-32), et surtout après sa résurrection à Emmaüs et à Jérusalem (Luc 24, 13-35. 41-43), etc. Pendant tous ces repas, il a instruit ses convives. De ce fait, selon la tradition reçue de Jésus, la messe est un repas, "repas du Seigneur", autour d'une table (appelée autel), à laquelle les disciples, c'est-à-dire nous, les fidèles du Christ, nous sommes instruits, nous mangeons et nous buvons.

Marcel Metzger 


 
POURQUOI ALLER A L'EGLISE LE DIMANCHE ?

DIES DOMENICUS , "LE JOUR DU SEIGNEUR".
Telle est toujours la dénomination officielle du dimanche pour l'Eglise. Antérieure à Constantin, elle se trouve déjà dans l'Apocalypse. Elle signifie que ce jour est dédié au Christ ressuscité, reconnu comme "Seigneur". Elle rappelle l'exaltation et l'intronisation glorieuse du Christ, fruit de la mort et de sa résurrection.
Pour les catholiques, chaque dimanche est la célébration de la Résurrection, l'évènement capital sur lequel se fonde la foi, le jour de la célébration eucharistique principale, à laquelle chaque fidèle est tenu de participer.
Le dimanche est le "premier jour de la semaine"….

Par une Lettre apostolique du 31 mai 1998, le pape Jean-Paul II a tenu à redire l'importance du dimanche que Saint Augustin appelle le "sacrement de Pâque". Le Saint Père évoque "le lien intime du dimanche avec la résurrection du Seigneur", et la place qu'il tient dans toutes les Eglises, en Occident comme en Orient, en précisant que dans la tradition des Eglises Orientales, "chaque dimanche est l'anastasimos hêmera, le jour de la résurrection, et en raison de ce caractère, il est le centre de tout le culte".
Le Saint Père retrace l'évolution de la sanctification du dimanche comme célébration de l'œuvre du Créateur, la différenciation progressive par rapport au sabbat juif, le lien entre la Résurrection et le premier jour de la semaine cosmique. La célébration du dimanche, dit-il, invite le chrétien "à se souvenir du salut qui lui a été offert dans le baptême et qui a fait de lui un homme nouveau dans le Christ".

En termes superbes, Jean-Paul II cite Saint Basile expliquant que "le dimanche représente le jour vraiment unique qui suivra le temps actuel, le jour infini qui ne connaîtra ni soir, ni matin, le siècle impérissable qui ne pourra pas vieillir ; le dimanche est l'annonce constante de la vie sans fin, qui ranime l'espérance des chrétiens et les encourage sur leur route".
Texte prodigieusement riche. La perspective christocentrique du dimanche, la mise en évidence du "jour du Christ-Lumière", illuminé par le triomphe du Christ, en même temps qu'il est celui "du don de l'Esprit", et celui "de la Foi"…

Relire ce texte magnifique, le faire lire à ceux qui l'ignorent. Jean-Paul II y affirme que "le Jour du Seigneur a rythmé l'histoire bimillénaire de l'Eglise" et soutient : "au seuil du troisième millénaire, la célébration du dimanche chrétien, pour les significations qu'il évoque et les dimensions qu'il implique par rapport aux fondements mêmes de la Foi , demeure un élément déterminant de l'identité chrétienne".
Il nous encourage donc à plus de fermeté, car le dimanche selon ses termes, est "un jour auquel on ne peut renoncer".

 


 


   
 




En bref !



Lettre d'information
s'inscrire
se désinscrire

Consulter les notes précédentes :
Date Intitulé
25/05/2013VOUS TOUS SOYEZ LES BIENVENUS
25/09/2011VOUS TOUS SOYEZ LES BIENVENUS
Plus de notes d'informations : 
     - Ensemble paroissial de Beaumont - 95 - Nous contacter : - Mentions légales - Plan du site - Administration -

Warning: Unknown: write failed: Aucun espace disponible sur le périphérique (28) in Unknown on line 0

Warning: Unknown: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/opt/lampp/temp/) in Unknown on line 0