ACCUEIL  
PRESENTATION
NOS EGLISES
VIE SACRAMENTELLE
VIE PAROISSIALE
LES MOUVEMENTS DE L'EGLISE
PRIERES


Nos liens
Plan du site
Télécharger Acrobat Reader
Rechercher avec GooGle
Diocèse de Pontoise
Eglise catholique de France
Site ville de Beaumont
Site ville de Mours
Site ville de Nointel
Site ville de Presles
Site Chanoine régulier de St Augustin
Site Pax Christi
Site Doyenné Beaumont
Site paroisse Isle-Adam "3Clochers"
Site CCFD
PRESENTATION / Denier

Denier de l'église 2

Décembre 2010 - Quelques jours pour participer.

Lettre de l'Econome Diocésain -
Henri PAUVERT
 

Deux semaines pour faire exploser le compteur !

La fin de l’année approche et je remercie tous ceux qui ont déjà versé leur contribution généreuse au denier de l’Eglise. Mais nous sommes très en dessous du chiffre de l’année dernière.
Nous avons besoin de 500.000 € pour atteindre l’objectif de 2.000.000 € que nous nous sommes fixés et qui est nécessaire pour faciliter la gestion du diocèse. Aussi je m’adresse à tous ceux qui n’ont pas encore rempli leur devoir : il vous reste deux semaines pour nous transmettre votre don.
La crise économique touche aussi les recettes de notre Eglise. Il nous faut agir et participer en versant au denier.

 La mission du prêtre dans l'Eglise et dans la société contemporaine est mise en lumière dans notre monde qui manque de repères.

Il est indispensable d'accroître la formation permanente des prêtres et des séminaristes. Tout au long de 2011, nous continuerons de mettre nos prêtres au centre de nos vies. Soyons-leur fidèles comme nous devons être fidèles au Seigneur Jésus Christ.

Nous souhaitons pouvoir augmenter le nombre des donateurs, en particulier parmi les moins de 50 ans et parmi les familles qui demandent des services à l’Eglise (baptêmes, catéchisme, communions, confirmations, mariages, formation en école catholique).

Il importe donc que chaque donateur puisse persuader une seule personne de son entourage à participer à la vie de l’Eglise, ce qui nous permettra de doubler le nombre de participants !

Il faut inviter les donateurs réguliers à réévaluer leur participation, en fonction de l’évolution de leur revenu, de l’inflation et des nouvelles dispositions fiscales, qui permettent de déduire de l’impôt sur le revenu 66% des sommes versées. Ainsi, donner 300 € ne revient en réalité qu’à une dépense de 100 €.

A ceux d’entre vous qui ne l’auraient pas encore fait, il n’est pas trop tard. Faites vite: il vous reste une semaine pour effectuer votre versement et témoigner ainsi de votre appartenance et de votre attachement à votre l’Eglise.
Pensez à établir et à dater votre chèque d’avant le 31 décembre 2010, si vous voulez recevoir un reçu fiscal au titre de 2010.

Plus que jamais, l’Eglise a besoin de nos dons pour vivre et grandir !
Merci de donner à vos prêtres les moyens de répandre l’Evangile !

Merci de donner à vos prêtres les moyens de répandre l’Evangile !

Vous pouvez donner par :

  • chèque, à l'ordre de "ADP" à retourner à :
    Évêché de Pontoise
    Denier de l'Eglise
    16, chemin de la Pelouse
    95300 Pontoise
  • dans votre paroisse, en laissant une enveloppe à votre curé
  • prélèvement mensuel, trimestriel ou semestriel,

Vous remerciant par avance, soyez assurés de mes prières pour vous et ceux qui vous sont chers.

Henri PAUVERT
Econome diocésain
 

Mgr Riocreux nous explique pourquoi contribuer au denier et si important.

 En 1905, par une loi historique, la séparation de l’Église et de l’État était promulguée. Ainsi, l’Église catholique ne recevait plus aucun financement de l’État pour ses ministres, les prêtres. Dès l’année suivante, le Denier du Culte était lancé permettant de subvenir aux besoins des prêtres. Dans les paroisses, ce ”devoir” était alors rappelé.
Monseigneur Jean‐Yves Riocreux a accepté de faire le point sur cette situation et de nous confier ses convictions.

Pouvez-vous, Monseigneur, nous rappeler la portée exacte de cette loi de 1905 ?
L’Église catholique en France a dû assurer, en plus de la rémunération des acteurs pastoraux – prêtres, séminaristes, religieuses et religieux, animatrices en pastorale et salariés administratifs– l’entretien des bâtiments lui appartenant. Il faut savoir qu’elle n’a par ailleurs jamais bénéficié d’aucune subvention du Vatican. En ce qui concerne les églises construites avant 1905, elles sont prises en charge par les communes, les curés étant ”affectataires” de ces lieux de culte. Cette loi oblige donc l’Église à trouver des ressources absolument considérables.

Et en 2010, la situation n’a pas évoluée… ?
Le “denier” est toujours destiné à la rémunération des acteurs de la mission de l’Église. Il s’agit de centaines de personnes dont les missions vont de l’annonce de l’Évangile, à la célébration des sacrements, en passant par l’accompagnement des jeunes dans la découverte du Christ.

Quelle attitude les catholiques peuvent‐ils adopter face au Denier ?
Chaque catholique doit bien comprendre qu’il ne s’agit pas du tout d’un don laissé à la libre participation, mais d’un devoir que chacun remplit en fonction de ses moyens. Il signifie ainsi sa relation avec l’Église, son appartenance concrète à cette grande famille. En remplissant ce devoir, les catholiques permettent ainsi à l’Église de poursuivre sa mission aujourd’hui et demain. Chaque catholique, et notamment chaque famille, doit se poser la question de ce lien avec l’Église en participant ainsi à son fonctionnement.

Vous parlez avec force d’un devoir pour les catholiques. La situation économique dans votre diocèse est‐elle tendue à ce point ?
Quelle que soit la situation, les catholiques doivent entrer dans cette dimension responsable du devoir. Aujourd’hui, dans le Val d’Oise, des donateurs contribuent généreusement au Denier de l’Église. Qu’ils en soient vivement remerciés. Cependant, les sommes collectées – environ 2 millions d’euros provenant de 10 000 donateurs– ne couvrent que les deux tiers des dépenses de rémunération des 150 prêtres en activité, des 30 prêtres retraités, des 12 séminaristes, des religieux et religieuses, des 37 laïcs en pastorale, et des 15 salariés administratifs. De nombreux catholiques pratiquants n’ont pas encore très bien compris l’importance du Denier de l’Église. L’appel que je lance s’adresse particulièrement à eux afin que nous puissions élargir le nombre de contributeurs.

 Que comptez-vous faire pour augmenter le nombre de contributeurs ?
Pour augmenter cette participation, il me semble essentiel de développer des actions pédagogiques. J’invite donc toutes les personnes de bonne volonté à devenir des “prospecteurs du Denier” auprès de leurs proches – parents, enfants, amis, voisins, pratiquants réguliers ou occasionnels– qui n’ont pas une perception précise du Denier.

 Vous avez insisté sur le devoir de contribuer à l’équilibre économique du diocèse. Et de votre côté, n’y‐a‐t‐il pas, en contrepartie, un devoir de rendre des comptes ?
Toute institution faisant appel à la contribution du public a un devoir de transparence. L’Église s’y soumet d’une manière rigoureuse par la publication de ses résultats et le contrôle d’un commissaire aux comptes. Nous informons de la gestion de nos ressources – Denier de l’Eglise, quêtes, dons divers, legs‐ ainsi que de leur affectation. Nous donnons régulièrement des informations sur les montants collectés et l’utilisation de ces fonds. Notre site diocésain www.catholique95.com donne les chiffres clés du budget et du fonctionnement économique du diocèse.

En conclusion…
Je profite de cet entretien pour insister auprès de vous tous, membres de l’Église catholique en Val d’Oise. Remplissez votre devoir en contribuant au Denier de l’Église. Je compte sur vous et vous remercie de tout cœur !

Avec toute ma reconnaissance et l’assurance de ma prière.

Mgr Jean-Yves Riocreux 

Mon Image

JE SUIS DÉJÀ BÉNÉVOLE: POURQUOI DONNER?

Parce que si ce don de votre temps et de vos compétences est infiniment précieux, cela ne remplace pas l’argent dont l’Eglise a besoin pour payer ses salariés et en particulier les prêtres. L’Eglise vit de dons.
Elle ne vit que de cela !
Don de son temps, don de soi, don de son argent ou de ses biens… Chacun vit des dons qu’il reçoit aussi… 
alors quel est le sens du don en Eglise ?

En complément de cette note:
A télécharger :
Donner et vous recevrez (82.06 Ko)
Resultat Denier 31 novembre09 (10.47 Ko)
les liens
effectuer votre paiement en ligne en cliquant ici



En bref !



Lettre d'information
s'inscrire
se désinscrire

Consulter les notes précédentes :
Date Intitulé
27/12/2010Denier de l'église 2
28/11/2010Denier de l'église1
Plus de notes d'informations : 
     - Ensemble paroissial de Beaumont - 95 - Nous contacter : - Mentions légales - Plan du site - Administration -

Warning: Unknown: write failed: Aucun espace disponible sur le périphérique (28) in Unknown on line 0

Warning: Unknown: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/opt/lampp/temp/) in Unknown on line 0